Presentation des OPM

Partir, Rencontrer, Prier, Partager, Agir pour l'Eglise Universelle
Accueil/ OPM/ Présentation des OPM

Les Œuvres Pontificales Missionnaires

Les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) ont pour but commun de « promouvoir l’esprit missionnaire universel au sein du Peuple de Dieu » []. Il leur revient la tâche première de donner une impulsion à la coopération, pour harmoniser les forces missionnaires et garantir une distribution équitable des aides financières qu’elles reçoivent pour la mission de l’Église dans les pays les plus démunis. Plus de 1500 diocèses sur les 5 continents reçoivent, par les Œuvres Pontificales Missionnaires Internationales, l’aide nécessaire à leur mission d’évangélisation.

Comme le rappelait Benoit XVI en recevant les directeurs des Œuvres Pontificales Missionnaires le 17 mai 2008, « Tout en étant les Œuvres du Pape , les Œuvres Pontificales Missionnaires sont aussi celle de l’Épiscopat tout entier et de tout le Peuple de Dieu (…) Elles sont l’instrument spécifique privilégié et principal pour l’éducation à l’esprit missionnaire universel, pour la communion et pour la collaboration inter-ecclésiale au service de l’annonce de l’Évangile ».

Plus de 120 pays ont une Direction nationale des Œuvres Pontificales Missionnaires. Et depuis leur fondation, les OPM ont comme objectif principal le soutien de l’évangélisation proprement dite, sans exclure cependant l’aide dans le domaine caritatif, social, médical, etc. Elles soutiennent les communautés catholiques (diocèses, paroisses, institutions et associations ecclésiales) dans les pays dits "du Sud" afin de les aider à faire face, en priorité, à leurs engagements pastoraux.

Les projets ou les demandes d’aide sont présentés à l’Église locale, où le Directeur National des OPM locales prend en compte les besoins exprimés, et, en accord avec l’Évêque du lieu, présente les demandes aux OPM au niveau international. Ceci permet un équilibre du partage et permet aux plus lointains d’être aussi soutenus.

Les OPM sont composées de :

  • L’œuvre de la Propagation de la Foi, qui contribue à la vie des diocèses les plus démunis, à l’évangélisation et à la catéchèse. Elle finance plus de 6 000 projets par an dans le monde.

  • L’œuvre de Saint Pierre Apôtre, qui aide les séminaristes, les séminaires et les noviciats religieux.

  • L’Enfance Missionnaire, qui invite les enfants à une ouverture universelle et finance des projets liés à l’éducation et à l’évangélisation. Elle finance environ 3 000 projets par an dans le monde.

  • L’Union Pontificale Missionnaire, qui participe à la formation missionnaire des prêtres, religieux, religieuses et agents pastoraux.

Origines des OPM

Nées dans des Eglises de chrétienté antique pour soutenir l'Oeuvre des missionnaires chez les peuples non-chrétiens, les Oeuvre Pontificales Missionnaires (OPM) sont devenues une Institution de l'Eglise universelle et de chaque Eglise particulière. On doit leur accorder, d'après le Concile, la place centrale dans la coopération missinnaire.

Elles forment une institution unique qui comprend quatre branches distinctes. Elles ont en commun le but premier et principal de prpomouvoir l'esprit missionaire et universel au sein du Peuple de Dieu.

Elles réalisent ce but par l'information et la formation de la conscience missionnaire sur les Missions, par la promotion des vocations missionnaires, par la collecte et la distribution des subsides aux jeunes Eglises, à laures oeuvrs; dont on recherche à favoriser la communion avec les autres Eglises par des échanges de biens et d'aides.


Les Objectifs des OPM

L'animation missionnaire et la senbilisation

"De par sa nature, l'Eglise, durant son pélérinage sur terre, est missionnaire, puisque elle-même tire son origine de la mission du Fils et la Mission du Saint Esprit, selon le dessein de Dieu le Père" (Ad Gente, 2). "Le salut est offert à tout homme comme don de grâce et de miséricorde de Dieu lui-même" (Evangelii Nutiandi, 27).

Par l'animation, les OPM souhaitent entraîner toute l'église dans un dynamisme fraternel et communion célébrée et vécue, quelque soit le continent, le pays, le diocèse, la paroisse où nous nous trouvons. le rôle des OPM, c'est de faire vivre l'Eglise en valorisant la diversité des charismes et des fonctions dans l'église.

La collecte des fonds

Une animation bien faite forme et informe les chrétiens sur l'urgence des besoins de l'Eglise qui compte sur nous pour se répandre. Prière et aide se conjuguent ensemble. alors, on comprendra que les fonds que distribuent les Oeuvres Pontificales Missionnaires proviennent de l'effort de chaque chrétien, du pauvre et du riche. Mais tous nous devons manifester par ces gestes matériels notre Amour véritable pour l'Eglise du Christ: notre famille. C'est pourquoi aucune paroisse, aucun diocèse, aucun fidèle ne doit se dérober de ce devoir. En effet, comment parler de l'Eglise, oeuvrer pour l'Eglise et ignorer ou refuser de lui donner les moyens qui lui permettent de soutenir son travail? Comment imaginons-nous les sources de revenus de l'Eglise ? Ce sont les fonds collectés dans chaque diocèse pour chaque oeuvre qui sont déclaré à chaque Secrétariat général à Rome qui sont redistribués aux diocèses demandeurs de projets.

Quelques repères historiques

  • 1822 : de l’intuition de Pauline Jaricot à Lyon est fondé l’œuvre de la Propagation de la foi pour soutenir la mission dans tous les continents.

  • 1843 : Mgr de Forbin-Janson à Nancy fonde la Sainte Enfance - aujourd’hui, l’Enfance Missionnaire - pour inviter les enfants à s’intéresser à la mission auprès des enfants du monde et à apporter leur contribution par la prière et le partage.

  • 1889 : à Caen, Jeanne Bigard et sa mère commencent l’œuvre de Saint Pierre Apôtre, afin de soutenir financièrement et spirituellement la formation de prêtres dans les pays dits de mission.

  • 1916 : à Parme (Italie), le Père Paolo Manna fonde l’Union Missionnaire du clergé - devenue en 1956, l’Union pontificale missionnaire (UPM) - pour intéresser l’ensemble des prêtres, religieux, religieuses à la mission universelle. L’UPM en France édite la revue trimestrielle de formation « Mission de l’Église ». Le Père Manna a été béatifié le dimanche 4 novembre 2001 à Rome.
  • 1922 : Le Pape Pie XI déclare pontificales ces œuvres et favorise leur formation dans tous les pays. Elles deviennent les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM). Les OPM sont aujourd’hui présentes dans environ 200 pays.

Le Concile Vatican II, par le décret sur l’activité missionnaire de l’Église Ad gentes, demande aux évêques de participer à la mission universelle. Pour répondre à cette requête, les évêques de France créent la Commission épiscopale de la mission à l’extérieur qui devient en 1994, le Comité Épiscopal de la Coopération Missionnaire et en 2007, le Comité Épiscopal de la Mission Universelle de l’Église.